RENOUEE DES OISEAUX

Polygonum aviculare
Polygonacées

aviculaire, herbe à cent noeuds, sanguinaire, herbe des Saints innocents, achée, centinode, corrigiole, crépinette, herbe à cochons, herbes aux panaris, herbe à pourceaux, hermole, langue de passereau, lis glané, tirasse, tire-goret, traînante ou traînasse

Retour liste fiches

C'est une très petite plante, tapissante, qui est très courante en France.

Elle fleurit vers septembre, en tout cas en région parisienne. On voit alors apparaître de petits points roses aux aisselles des feuilles. Parfois elles peuvent être blanches.

 

Cette plante contient une huile essentielle, de la vitamine C et de la silice, des tanins, mucilages, et flavonoïdes. Plus on la cueille tard dans la saison, septembre-octobre, plus elle contient de silice.

 

Première chose hyper importante : la renouée est absolumant incompatible avec des traitements anti-coagulants.

C'est une plante très astringeante, traditionnellement utilisée contre les diarrhées qui résistent à toute autre chose, contre les saignements, en usage interne et en usage externe.

Elle diminue les sécrétions intestinales, ce qui est bien utile dans les cas de diarrhées, est antidiabétique, dépurative et diurétique.

A utiliser donc dans les cas de : diarrhée, dysentrie, entérite, catarrhes des voies respiratoires, digestives, urinaires, cystite calculeuse, goutte, maladies de peau, troubles arthritiques, règles trop prolongées ou trop abondantes, crachements de sang, hémoragies dues à des ulcères de l'estomac, troubles de la circulation tels que varices, phlébites, hémorroïdes.

On l'utilise aussi comme cicatrisant : elle contient de l'acide silicique et du tanin qui font guérir les plaies rapidement. Dans ce cas, laver les feuilles soigneusement, les écraser et en faire un cataplasme.

 

On l'utilise en décoction de plante entière, à raison de 30 à 50 g de plante séchée par litre d'eau. Bouillir 10 minutes, et laisser infuser 10 minutes. Consommer 3 à 4 tasses par jour.

La renouée des oiseaux s'associe bien avec les plantes suivantes : aigremoine, bistorte (une autre renouée), bourse à pasteur, écorce de chêne, ronce, cyprès, potentille, reine des prés, racine de fraisier, racine de gentiane, romarin.