LA SAPONAIRE
Saponaria officinalis
Caryophyllacées

Herbe à foulon, herbe à savon, saponière, savon de fosse, savonnaire, savonnière



En principe, c'est une plante de terrain humide, mais j'en ai déjà vu en terrain sec. Attention si vous la plantez dans votre jardin : ses racines sécrètent une substance toxique pour la vie aquatique, alors pas près d'une pièce d'eau !

Les fleurs peuvent être roses ou blanches.

La plante contient des saponosides et beaucoup de vitamine C.

La saponine est un nettoyant. Son premier usage est donc le lavage : le linge blanc qu'on fait bouillir en sa compagnie, les lainages de couleur dans de la décoction de saponaire.
Mais aussi la peau, les cheveux, sans que ce soit agressif, et non polluant !!

Shampoing à la saponaire (aussi bien corporel que pour textiles):
15 g de racine de saponaire séchée ou deux grosses poignées de tiges entières, 3 tasses d'eau.
Si la saponaire est sèche, laissez-là tremper toute la nuit.
La mettre dans une casserole émaillée, et la faire bouillir 20 minutes, passer au tamis fin.

Pour le corps, en interne, elle fait la même chose : nettoyage.

Les médecins Arabes l'utilisaient contre les dartres, les ulcères et la lèpre.
En homéopathie elle est utilisée comme draineur dans tous les cas de soucis cutanés.

En phytothérapie, c'est un excellent dépuratif, en principe récoltée juste avant la floraison:
diurétique, sudorifique, tonique, apéritif, cholérétique, vermifuge.
Utilisée dans les cas d'insuffisance hépatique, ictère, rhumatismes chroniques, goutte, engorgements lymphatiques, syphilis, obésité, tous problèmes cutanés ...

 

PRECAUTIONS D'EMPLOI ATTENTION

Ne jamais préparer la tisane à l'avance
Filtrer la tisane sans laisser infuser
Ne pas dépasser la durée d'ébullition préconisée
Ne jamais laisser macérer dans l'eau

La saponine est hémolytique (elle tue les globules rouges) on risque, à ne pas respecter ces précautions : tremblements, paralysie partielle de la langue, sécheresse de la bouche, et des choses plus graves !

Posologie, selon Marie-Antoinette Mulot :

Décoction de feuilles : 10 g pour 1/4 de litre d'eau froide, faire bouillir 8 minutes, passer immédiatement, boire deux tasses par jour.

Décoction de racines : 25 g pour 1/4 de litre d'eau froide. Bouillir 8 minutes, passer immédiatement. 2 tasses par jour, chaudes dans les deux cas.

Utile aussi après un très (trop ?) copieux repas, si on se sent rouge et congestionné : faire bouillir 5 g de racines dans 100cc d'eau pendant 5 minutes, passer, et boire, à prendre aussitôt après le repas.

La saponaire est aussi un anti-allergique, que l'on peut utiliser avec l'hysope en cas d'asthme allergique.

En usage externe, on peut l'utiliser en cataplasmes de parties aériennes broyées : engorgements lymphatiques, oedèmes des chevilles ou des genoux, dartres, eczéma, herpès, impétigo.